digital vs paper

Le papier est vecteur d’émotions, plus que le support digital

Le papier est vecteur d’émotions, plus que le support digital. En effet, selon une étude américaine dans le domaine des neurosciences,  le contenu imprimé sur du papier, touche plus notre cerveau émotionnellement. Le contenu physiquement imprimé va permettre au cerveau de percevoir et décrypter plus facilement le message publicitaire.

Ce qui ressort de cette étude américaine :

  • Le lecteur sera plus attentif lorsqu’il sera face à une annonce digitale ;
  • Le lecteur prendre plus de temps de réflexion et sera plus engagé lors d’une annonce papier ;
  • Le lecteur aura une réaction émotionnelle plus forte pour le support papier ;
  • Le lecteur mémorisera davantage la source et le contenu d’un message papier.

 

Nous le savons, le digital est entré dans nos vies et dans nos métiers, il nous envahit. De plus en plus de personnes, passent la plupart de leur temps sur des appareils numériques et utilisent plusieurs application digitales.

Mais alors… comment expliquer que le papier reste davantage un vecteur d’émotion par rapport au digital ? Bien que les médias concentrent leur budget et leur temps sur les nouvelles technologies liées au digital, le papier ne se démode pas, au contraire, c’est un “moyen” qui transmet de l’émotion et qui perdure dans le temps.

Papier et digital : faux ennemis

La montée de la digitalisation a pu faire peur à beaucoup de personnes, mais au fil du temps, nous pouvons comprendre que le numérique est devenu “le faux ennemi du papier”. En effet, le digital apporte de nouvelles opportunités à ce papier. Le papier est vecteur d’émotions et il  ne va pas disparaître comme nous avons pu le penser. Aujourd’hui, les lectures online et offline se complètent et se croisent sans arrêt.

« La technologie QRBOOK », par exemple, permet d’ajouter ou d’associer des contenus numériques et multimédias aux livres et éditions papier.

Le papier restera donc un support qui a une grande valeur émotionnelle et qui doit s’adapter au virage digital que nous prenons, tout en continuant à tirer son épingle du jeu. En effet, les gens ne sont pas prêts à vivre dans un monde ou le « support papier » n’existerait plus mais bien dans un monde ou le numérique cohabite avec le physique.

 

Photo de la Colorado 1640 - Nouvelle acquisition de Replay

Vidéo – Canon Océ Colorado 1640

Nous vous en parlions le mois dernier dans cet article. Nous tenions à vous montrer en image la présentation faite par Canon de cette imprimante dernière génération.

Découvrez dès maintenant sa présentation dans une vidéo… à l’américaine : (suite…)

Illustration Print vs Digital

Quel avenir pour le papier avec les nouvelles technologies ?

Face au développement contant des nouvelles technologies, l’avenir pour le papier apparaît compromis dans l’imaginaire collectif. Souvent jugé comme « pollueur », certains lui prédisent de mauvais jours à venir. Pourtant, le papier demeure un instrument indispensable tant dans le développement culturel (les livres par exemple) que dans la communication. Pour cela, le secteur de l’imprimerie et Replay Studio particulièrement mettent tout en œuvre pour vous offrir des impressions durables et de qualité dans le but de pérenniser l’image du papier à celle du digital.

De plus, on remarquera que le papier conserve des atouts en termes de communication sur le digital. Plusieurs études telles que celle disponible ici montrent que le consommateur possède un temps de réflexion supérieur à la lecture d’une communication papier ainsi que le fait que le papier est un meilleur vecteur d’émotions que le digital. De même, on remarque que la mémorisation est meilleure lorsqu’un contenu est lu sur un support papier.

 

LE PAPIER RECYCLÉ

La tendance aujourd’hui est d’estimer que le papier est un fléau environnemental. Pourtant il est utile de savoir que rien n’est plus naturel que le papier. Fait à partir du bois, le papier est donc une ressource naturelle renouvelable. En effet, le bois peut être planté – replanté indéfiniment. De plus, les industries spécialisées en papeterie ont su s’adapter aux objectifs & défis écologiques. Elles ont notamment pour obligation d’exploiter uniquement des arbres qui sont issus d’une ressource forestière durable afin d’assurer à nos forêts une certaine pérennité.

Il est toutefois à noter que les ressources nécessaires à la production du papier ont diminué et que les modes de consommation du siècle dernier ne doivent plus être ceux de notre siècle. Il faut vivre avec en conscience les défis écologiques qui s’imposent à nous. De fait, l’industrie de la papeterie développe de plus en plus le papier recyclé dans le but d’augmenter la préservation de nos forêts et de prévenir la déforestation. Ce type de papier contient en effet des fibres de papiers qui sont déjà imprimés, autrement dit des déchets de papeterie. Ainsi, ce recyclage permet de récupérer et de valoriser les déchets de carton et de papier qui ont déjà été utilisés. L’avenir pour le papier semble alors moins compromis.